Réforme de la formation à la conduite en Wallonie

Le Gouvernement wallon a proposé une réforme qui vise à renforcer la formation des nouveaux conducteurs et à accroître la sécurité routière. Si la réforme de la formation théorique est déjà entrée en vigueur en janvier, celle de la formation pratique sera d'application dès le 1er juillet.

La formation théorique

L’examen théorique a été remanié depuis le 1er janvier 2018.

Le changement majeur réside dans la réinstauration du principe de la faute grave. Deux erreurs aux questions relatives aux infractions du 3ème degré (brûler un feu rouge, prendre un sens interdit, …) ou du 4ème degré (faire demi-tour sur l’autoroute, …) entraînent désormais l’échec automatique à l’examen théorique.

La formation pratique

Les changements au niveau de l’examen pratique seront d’application dès le 1er juillet 2018.

Test de perception des risques

Quelle que soit la filière choisie, le candidat devra obligatoirement effectuer un test de perception des risques. Ce test se déroule sur ordinateur dans un centre d'examen et consiste pour le candidat conducteur, à indiquer, dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations de risques qu’il détecte.

Le candidat conducteur le présente au moment de son choix entre, au plus tôt, l'examen théorique et, au plus tard, l'examen pratique.

La filière libre

La filière libre démarrera désormais par un encadrement appelé « rendez-vous pédagogique » d’une durée de 3 heures. Le (ou les) guide(s) et l'apprenti conducteur recevront une formation d'introduction par une auto-école ainsi qu'un document « boîte à outils » comportant des repères utiles et les conseils pour un bon apprentissage, notamment par la tenue d’un carnet de bord et une obligation de parcourir au moins 1.500 km avant de présenter l’examen.

Le candidat en filière libre se voit désormais ouvrir à la possibilité de conduire seul sans guide pour le perfectionnement, l'acquisition de plus d'expérience et la souplesse dans la formation. Pour y avoir accès, il faudra avoir au moins 18 ans et obtenir « un certificat d'aptitude ».

La filière auto-école classique

La filière auto-école classique reste identique à la situation actuelle.

La filière auto-école rapide

Une filière en auto-école est créée afin de répondre à des besoins urgents d’obtenir un permis de conduire, notamment pour l’obtention d’un emploi, tout en garantissant une formation complète et de qualité.

Plateforme Ottocoach

L’AWSR lance une plateforme didactique destinée à faciliter l’identification des situations à risques par les candidats au permis de conduire. Concrètement, les apprentis conducteurs retrouvent dès aujourd’hui, via le site de l’AWSR, des fiches pédagogiques sur différents thèmes : les comportements dangereux au volant (conduite sous influence, somnolence et distraction au volant, vitesse excessive et inadaptée…), le véhicule (les pneus, l’état technique, les aides à la conduite…), la mobilité et enfin, le partage de la route avec les autres usagers (notamment la gestion du stress et de l’agressivité au volant). Ces thématiques font partie de la matière d’examen.

Ces éléments sont accessibles sur le site www.ottocoach.be ainsi que via le site de www.awsr.be. Par ailleurs, les infos pratiques concernant la réforme de la formation à la conduite en Wallonie sont reprises sur le site www.monpermisdeconduire.be.

Collaboration entre les Régions

Pour assurer une cohérence globale et dans le cadre de la collaboration constante en matière de sécurité routière, les trois Régions du pays ont travaillé de façon concertée.

Le site web monpermisdeconduire.be a été spécialement créé pour l’occasion. Il reprend toutes les informations utiles sur la formation à la conduite (filières,
adresses des centres d’examen…).

Actions sur le document