Attention

Tous nos bureaux seront fermés le lundi 11 novembre et du 15 au 17 novembre 2019 inclus.

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Liens utiles
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Services communaux / Service Urbanisme / Environnement / Zéro Phyto

Jemeppe-sur-Sambre, commune « zéro phyto » !

Le contexte actuel

Affiche zero phyto

Nouvelle échéance dans le cadre du PWRP (Programme Wallon de Réduction des Pesticides), au 1er juin 2019, il ne sera plus permis de pulvériser dans tous les espaces publics et privés ouverts au public.

Pour faire face à cette nouvelle interdiction, la commune de Jemeppe-sur-Sambre a dû changer petit à petit ses méthodes de gestion vers plus de respect de l’environnement sans perte de qualité et a réduit progressivement l'utilisation de produits chimiques nocifs pour la santé et l’environnement.

Comment gérer les espaces sans produits phyto ?

Des actions simples et peu coûteuses.

Pour limiter au plus le temps d’entretien et les dépenses liées à l’achat de machines alternatives (thermique et mécanique), il est vivement conseillé de mettre en place des actions préventives pour éviter de devoir désherber. Des actions simples comme la mise en place de bâches géotextiles et/ou de paillage dans les parterres empêchent l’apparition des adventices. Pour la végétation poussant entre les joints des pavés ou des klinkers, des matériaux existent afin d’éviter l’apparition de ces herbes indésirables.

Enherber plutôt que désherber.

Les cimetières, lieux sensibles pour les citoyens font souvent l’objet de nombreuses discussions dans les administrations communales. En effet, dans ce lieu symbolique, il est difficile d’accepter un peu de végétation spontanée. Les machines de désherbage alternatif ayant leurs limites, de plus en plus de communes se tournent vers la végétalisation des cimetières. Les allées sont ainsi enherbées et du paillage et/ou des plantes couvre sols sont placés entre les tombes. Cela permet de limiter l’entretien du cimetière à de la tonte et de « noyer » les potentielles « mauvaises herbes » dans les allées enherbées.

Limiter la tonte quand c’est possible

Les travaux de tonte demandent beaucoup de temps aux gestionnaires communaux.

Dans certains espaces, une tonte « différenciée » (tondue à des fréquences variables) ou la mise en place d’une prairie fleurie permettent de limiter l’entretien. En plus d’être moins chronophage, cela favorise également le retour de la biodiversité dans la commune. En effet, les plantes mellifères semées lors de la mise en place de la prairie fleurie fournissent gîtes et couverts aux insectes pollinisateurs.

La tolérance à la végétation spontanée.

Au vu de l’abandon des produits phytos, il ne sera pas rare de voir apparaître de la végétation spontanée recoloniser différents espaces. Il faut donc s’attendre à ce que la nature reprenne petit à petit ses droits dans les espaces publics et essayer d’accepter ce changement de décor communal bénéfique pour la biodiversité et votre santé.

En tant que citoyens, cette législation vous concerne aussi !

Parce qu'ils font partie du domaine public, vos trottoirs ne peuvent en effet plus être désherbés chimiquement. Par ailleurs, cette interdiction est également d'application pour votre allée de garage, par exemple, si celle-ci est en contact avec un trottoir relié à un filet d’eau, ou pour toute terrasse pourvue d'un système d'égouttage.

Enfin, parvenir au zéro pesticide est plus qu’une obligation légale, c’est se tourner vers de nouvelles méthodes de gestion, plus respectueuses de la santé des ouvriers communaux et des personnes qui fréquentent les espaces publics et qui préservent l’environnement en garantissant une meilleure qualité des ressources en eau. Le sel et le vinaigre sont interdits car ils sont nuisibles pour les eaux de surface et souterraines.

Entretenir son trottoir et jardiner sans pesticides, c’est possible !

Retrouvez toutes les informations à ce sujet dans les guides suivants.

Source de ce texte : Adalia 2.0 : www.adalia.be

Pour plus d’informations, vous pouvez également contacter :

-Le service environnement : 071/750013 – ZmxvcmVuY2UudmFuZGFtbWVAamVtZXBwZS1zdXItc2FtYnJlLmJl

-Le service technique : 081/634263 - c2VydmljZS10ZWNobmlxdWVAamVtZXBwZS1zdXItc2FtYnJlLmJl