Attention

Tous nos bureaux seront fermés les 25 et 26 décembre 2019 ainsi que le mercredi 1erjanvier 2020.

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Jemeppe / Sécurité / Services de sécurité / Police / Conseils de sécurité routière / Limitation de vitesse, respect!

Limitation de vitesse, respect!

La vitesse excessive ou inadaptée est responsable de 15% de l’ensemble des accidents et de 30% des accidents mortels. Avec une large dose d’humour, la nouvelle campagne de l’AWSR rappelle donc aux usagers de la route de réduire l’allure, notamment en agglomération.

Tout le monde roule vite ?

Contrairement aux idées reçues, les conducteurs qui respectent les limitations ne sont pas des exceptions. En effet, près de la moitié des conducteurs wallons respectent la limite de 50km/h en agglomération. Parmi les conducteurs qui roulent trop vite, on enregistre une majorité d’infractions en-dessous de 10km/h. Malheureusement, en cas d’accident, même une ‘petite’ infraction peut avoir d’énormes conséquences. Lorsqu’on roule vite, le temps de réaction, les distances d’arrêt et la gravité des accidents augmentent considérablement. En agglomération, les situations de circulation sont en outre plus complexes (carrefours, feux rouges, priorités de droite…) et le risque de blesser voire de tuer un usager faible est bien présent.

Des résultats encourageant

Même si une partie des conducteurs wallons commettent des excès de vitesse, on constate des résultats encourageants au niveau des mentalités. 9 Wallons sur 10 estiment en effet qu’il est inacceptable de rouler à 70km/h dans une rue limitée à 50.

Via cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR souhaite rappeler les dangers de la vitesse excessive ou inadaptée afin de convaincre les conducteurs encore récalcitrants de la nécessité de lever le pied.

La point sur la vitesse au volant : fausses vérités, distances d'arrêt, vrai ou faux,... sur tousconcernes.be

Un peu trop vite, c'est trop vite !

« Je roule juste un peu plus vite », c’est souvent l’excuse invoquée par ceux qui pensent que dépasser légèrement les limitations de vitesse n’est pas très grave. Et pourtant, cela fait en réalité une grande différence. On estime que si tous les automobilistes roulaient 10km/h au-dessus de la limite légale sur tous les types de route, on enregistrerait une hausse de 50% du nombre de tués sur les routes ! Le lien entre vitesse excessive et accidents de la route existe donc bel et bien.

Ainsi, même quelques km/h au-dessus de la limite peuvent avoir d’énormes conséquences en cas d’accident (distance d’arrêt plus élevée, vitesse d’impact plus importante…).

Une enquête de l'AWSR datant de 2016 indique d'ailleurs que les Wallons tolèrent en général les ‘petits’ excès de vitesse. Il semble par conséquent nécessaire de leur rappeler que ces derniers peuvent également avoir un impact.

Vrai ou Faux ?

« Les limitations de vitesse ne sont pas réalistes »

FAUX : les limitations de vitesse n’ont bien évidemment pas été établies au hasard. Plus on roule vite et plus les conséquences en cas d’accident seront graves. C’est d’autant plus le cas en agglomération où l’on retrouve de nombreux usagers faibles. En cas d’impact à 65 km/h, un piéton n’a même pas 20% de chances de survivre alors qu’il en a 50% à 50 km/h…

« Je suis pressé, ça me permettra de gagner du temps »

FAUX : en réalité, rouler vite ne permet pas vraiment de gagner beaucoup de temps. Pour un trajet de 5km, rouler à 60km/h au lieu de 50 ne permet de gagner qu’une seule minute !

« Rouler un peu plus vite ne change pas grand-chose »

FAUX : en cas d’impact, même de faibles variations de vitesse peuvent faire toute la différence. Un conducteur qui roule à 60km/h au lieu de 50 en agglomération mettra 34m pour s’arrêter contre 26m à 50 km/h. Soit environ la longueur de 2 voitures. S’il doit freiner brusquement pour éviter un piéton qui traverse, cela peut faire toute la différence !

Vous trouverez plus d'information sur les dangers de la vitesse sur le site www.tousconcernes.be ou dans le dépliant de l'AWSR.

STP ralentis

On connait tous quelqu’un qui roule trop vite mais par peur de le froisser ou de paraître trop moralisateur, beaucoup d’entre nous n’osent rien dire. Et pourtant, les études montrent que l’entourage peut avoir un impact assez important sur le comportement des conducteurs. En effet, au volant, nos comportements sont en partie influencés par ce que les autres attendent de nous, en particulier notre famille et nos amis.

Dans une récente étude, l’AWSR a constaté qu’il y a justement chez les conducteurs qui roulent trop vite un décalage entre leur perception de ce que leurs proches attendent d’eux et la réalité : en effet, 80% des Wallons qui ont des amis qui roulent trop vite n’apprécient pas ce comportement et pourtant, paradoxalement, seuls 47% des conducteurs wallons qui roulent vite disent ressentir une désapprobation de la part de leurs proches. Changer ce ressenti pourrait donc les faire ralentir.

Quand on sait que chaque année en Wallonie, 100 personnes perdent la vie dans des accidents liés à la vitesse, cela vaut quand même la peine d’essayer non ?

Avec cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR veut faire prendre conscience aux conducteurs que leur entourage souhaite réellement qu’ils roulent moins vite. Elle invite donc les Wallons à faire passer eux-mêmes le message en douceur à leurs proches, quelle que soit la manière.

Et pourquoi pas avec un gâteau ?

Mélanie Mayné, finaliste namuroise de la saison 5 de l’émission Le Meilleur Pâtissier a décidé de s’associer à la campagne. En tant que jeune maman, elle se sent particulièrement concernée par la sécurité routière et a mis au point une recette personnelle pour faire ralentir ses proches.

Voir la recette.