Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Jemeppe / Sécurité / Services de sécurité / Secours - Pompiers / Conseils des Pompiers / Evitez les feux de cheminée

Evitez les feux de cheminée

Evitez les feux de cheminée !

Qui peut être confronté à un feu de cheminée ?

Toute personne qui se chauffe au bois, au charbon ou au mazout dans un poêle, un feu ouvert ou par le chauffage central peut être confronté à un feu de cheminée.

Comment le feu prend-il ?

Quand vous chauffez du bois, du charbon ou du mazout, une couche de suie se forme à l’intérieur des parois de la cheminée.

Après un certain temps, cette suie se transforme en une substance goudronneuse, la créosote, qui est extrêmement inflammable.

La créosote peut se consumer à partir d’une température d’environ 500°C.

Si vous utilisez un poêle ou un feu ouvert, cette température extrêmement élevée est atteinte directement et vous risquez donc un feu de cheminée.

Comment reconnaître un feu de cheminée ?

Un bruit mugissant dans le conduit de cheminée, comme un vent qui hurle.

Un conduit de cheminée anormalement chaud.

Une forte odeur de suie.

Une fumée noire abondante.

Des flammes et des étincelles qui proviennent parfois de la cheminée

Comment éviter un feu de cheminée ?

Vous pouvez éviter un feu de cheminée !!! Avant tout

En entretenant correctement votre conduit de cheminée.

C’est-à-dire :

En faisant ramoner au moins une fois par an votre cheminée par un professionnel ; demandez une attestation, certaines polices d’assurance incendie ou un règlement communal de police peuvent même prévoir une obligation d’entretien régulier de votre cheminée.

En cas d’utilisation intensive, en faisant ramoner votre cheminée deux fois par an.

En demandant au spécialiste de contrôler votre cheminée (fissures, coulées de suie, etc…) !

En assurant un tirage suffisant dans la cheminée. Un extracteur de toiture éolien peut s’avérer fort utile.

Votre cheminée peut également être encombrée de l’extérieur, ce qui explique un moins bon tirage :

Veillez à ce que les oiseaux ne puissent pas y nicher en plaçant par exemple un chapeau de cheminée.

Faites attention aux plantes grimpantes et aux chutes de pierres ou de feuilles.

En outre, vous devez chauffez intelligemment, de façon à éviter une couche superflue de suie.

Utilisez toujours le bon combustible pour votre poêle.

Dans un brûle-tout, vous ne pouvez pas brûler les déchets ménagers, mais uniquement les combustibles autorisés dans le poêle à bois et à charbon.

Utilisez uniquement du bois sec, naturel et non traité, n’utilisez dons pas du bois peint, des panneaux d’agglomérés, du vieux papier, du carton, du bois provenant de bâtiments démolis, du multiplex, etc…

Ventilez suffisamment l’espace pendant la combustion, pour assurer un bon tirage de votre cheminée, un apport suffisant d’air frais est nécessaire dans la pièce et ce, même dans les habitations à basse énergie ou dans les maisons passives !

N’utilisez pas votre feu ouvert comme grill.

Mais surtout, choisissez un appareil adapté à votre pièce.

Ne placez jamais un poêle trop grand dans un petit espace, vous risquez d’avoir rapidement très chaud, de laisser ainsi votre poêle allumé en position basse, ce qui réduit le tirage et augmente le dépôt de suie, vous serez en outre confronté à un risque accru d’intoxication au CO.

Que faire si vous êtes malgré tout victime d’un feu de cheminée ?

Prévenez immédiatement les services de secours en formant le n° 112.

Eteignez dans l’attente de services de secours, le feu dans le foyer ou le poêle avec du sable ou du sel, vous éviterez ainsi la propagation de fumée dans l’habitation.

Fermez ensuite directement le clapet de la cheminée et le canal d’évacuation d’air du poêle ou la porte du feu ouvert.

Enlevez tout matériel inflammable comme les tapis, le mobilier, les peaux d’animaux, etc… à proximité du poêle ou du feu ouvert.

Quittez la pièce où la concentration de fumée est trop importante.

Après l’extinction du feu, aérez suffisamment la pièce pour éviter une intoxication au CO.

Pour votre propre sécurité : après incendie, faites contrôler en profondeur votre cheminée par un spécialiste avant de l’utiliser à nouveau.

ATTENTION : En cas de feu de cheminée, n’éteignez JAMAIS votre poêle ou feu ouvert avec de l’eau, en effet, l’eau se transforme immédiatement en vapeur (un litre d’eau donne 1200 litres de vapeur !!!) et une accumulation de vapeur dans le conduit de cheminée étroit peut provoquer une explosion, une fissure ainsi que graves brûlures.

Quid de la cheminée de votre appareil à gaz ?

L’utilisation de gaz cause moins de pollution.

Faites toutefois contrôler la cheminée lors de l’entretien annuel obligatoire de votre appareil à gaz.

Le conduit de cheminée peut être bouché par des nids d’oiseaux notamment et le risque d’intoxication au CO est dès lors bien présent.

Saviez-vous que…..

Vous pouvez déduire fiscalement l’entretien de votre chaudière ? Attention cependant les avantages fiscaux changent chaque année, jetez donc un œil sur le site web www.minfin.fgov.be

La législation sur l’entretien obligatoire des cheminées, installations au gaz, diffère par région ?, jetez donc un œil sur le site web www.besafe.be afin de connaître la législation qui s’applique en région wallonne.