top of page

Agir ensemble pour un avenir plus durable : focus sur les actions Zéro Déchet

A Jemeppe-sur-Sambre, l'engagement envers un avenir durable est au cœur de l’action communale. Des initiatives sont lancées pour promouvoir le Zéro Déchet, une démarche collective vers un avenir plus vert et responsable ou chaque citoyenne et citoyen a un rôle à jouer. Explications avec Muriel Minet, échevine de l’Environnement.


La démarche zéro déchet, c’est un ensemble de pratiques que l’on peut mettre en place pour réduire les déchets (emballages, plastiques, produits à usage unique… ) et le gaspillage (des objets, des ressources, alimentaire…). Et ainsi contribuer à réduire les problèmes environnementaux et sanitaires qu’ils posent.


« A la commune, on a mis en place une éco team où les personnes qui travaillent au sein de l’administration essaient de gérer au mieux la démarche zéro déchet », débute l’échevine de l’Environnement, Muriel Minet. « Ça va du système de rationalisation du papier au fait de ne plus utiliser de gobelets en plastiques, etc. Ce sont vraiment des actes de tous les jours. Dans le même temps, nous faisons le maximum pour réduire notre empreinte carbone. Il y a aussi une formation pour les techniciennes de surface où on les forme aux lectures des produits chimiques qu’elles peuvent utiliser pour les détergents. »


Des actions sont également entreprises pour les citoyens, sur le territoire communal. « Le but est d’avoir une Commune beaucoup plus propre. De manière générale, ce n’est pas évident. Donc, on essaie d’instaurer le tri sélectif dans les endroits stratégiques : les places communales, les plaines, les salles de réunions, les salles communales, etc. Au niveau du zéro déchet, on prépare la mise en place des ateliers pour les riverains. Ces ateliers porteront sur la façon de consommer de manière rationnelle et d’avoir une maîtrise des déchets. On a des ateliers de fabrication de produits cosmétiques, réparation de vélos, fabrication de produits d’entretien et customisation de meubles. »


Ces ateliers se feront sur inscriptions. Nous communiquerons à ce propos sur nos différents supports de communication (réseaux sociaux, site internet, Jemeppe Info) très prochainement.


Outre la Grande Récup’ qui est désormais bien installée dans les habitudes des as du Zéro Déchet et du recyclage, d’autres projets vont également voir le jour avec la mise en place d’une give-box et l’instauration d’un tri sélectif dans les salles communales.


« Un Repair vélo verra également le jour. Le but est de montrer aux citoyens comment ils peuvent réparer leur vélo sans, nécessairement, s’en débarrasser », ajoute Muriel Minet, qui précise qu’une « mise en place des composts est également sur les rails en différents lieux, que ce soit le CPAS, l’épicerie sociale ou le restaurant La Pause Midi. »


« Au final, le but est d’avoir une Commune un peu plus propre et de faire changer les habitudes des citoyens », rappelle l’échevine. « Ce n’est pas évident. Les gens veulent que leur rue soit propre, mais ce n’est pas pour ça qu’ils vont changer leurs habitudes. Quand on voit les dépôts à côté des bulles à verre ou des poubelles publiques, c’est malheureux… »

Et la répression ?


Qui dit sensibilisation, dit aussi répression au bout de la chaine des possibilités d’action. « La province gère cet aspect. Lorsqu’on voit un dépôt clandestin sur la Commune, il est signalé par un riverain ou un agent communal. Ensuite la police peut réaliser l’ouverture des sacs et essayer de trouver des indices pour retrouver l’auteur du dépôt. La province peut ensuite sanctionner et envoyer l’amende. »


Lorsque vous voyez un dépôt, vous pouvez le signaler via « Fix My Street », disponible sur l’App Store, le PlayStore ou encore via le site internet (www.fixmystreetwallonie.be). « Pour les personnes qui ne possèdent pas de smartphone ou d’iPhone, il est également possible de passer directement via le service des Travaux », conclut l’échevine de l’Environnement.


Comments


bottom of page