top of page

Défibrillateurs : essentiels !

La Commune de Jemeppe-sur-Sambre dispose de 22 défibrillateurs, accessibles dans divers bâtiments communaux. Au cas où… mais l’arrêt cardiaque peut survenir à tout moment, d’où l’importance de mettre ces appareils à destination du public. Et encourager les gens à se former, dans la mesure du possible, à l’utilisation des défibrillateurs.


Chaque année, en Belgique, plus de 10.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque survenu en dehors de l’hôpital : en rue, au travail ou à la maison. Sans intervention extérieure, à peine 10 % des victimes y survivent, estime la ligue cardiologique belge. Les chances de survie diminuent d’environ 10% par minute ; elles seraient 2 à 4 fois plus élevées en cas de réanimation cardiopulmonaire immédiate.


Responsable du service interne de la prévention et de la protection du travail au sein de la Commune, José Berlemont ne manque d’ailleurs pas de le rappeler à ses collègues sur les différents sites communaux. Se former à l’utilisation du défibrillateur est d’une importance capitale. “C’est un geste qui peut sauver des vies”, explique-t-il. “Une crise cardiaque, ça peut arriver à tout le monde et n’importe où. Chacun peut y être confronté, que ce soit au boulot ou avec des proches. Il est essentiel de savoir ce qu’il faut faire en premier lieu!” Et de garder son sang-froid.


Au sein de la Commune, ce sont des défibrillateurs externes semi-automatiques (DEA) qui ont été choisis afin d’être placés dans différents bâtiments relevant de la gestion communale. « Ces défibrillateurs détectent qu’il n’y a pas de rythme cardiaque et ils proposent un choc électrique. Mais ce n’est pas fait automatiquement: c’est la personne qui a le défibrillateur en main qui doit donner l’impulsion. »


Rassurez-vous, leur utilisation est très simple d’usage. « Il suffit de suivre les instructions. C’est prévu pour les adultes et les enfants. Et les appareils dont nous disposons sont tous vérifiés régulièrement et soumis à validation », ajoute José Berlemont. Il insiste également sur l’importance de la formation. « Il faut vraiment dédramatiser l’utilisation d’un DEA. La Commune offre des sessions de formation à ses salariés, au même titre que les entreprises. Mais il y a également des formations accessibles à son utilisation via la Croix-Rouge (https://formations.croix-rouge.be/). J’encourage vraiment les gens à se renseigner pour pouvoir suivre une telle formation. »


Une application qui cartographie les défibrillateurs


La Ligue Cardiologique Belge a lancé son application « Reanim ».

En quoi cela consiste-t-il exactement ? C’est une application, disponible pour iPhone et Android, en 3 langues qui cartographie les défibrillateurs externes automatiques du territoire belge.


Sur base de vos données de géolocalisation, en cas d’arrêt cardiaque, Reanim permet aux témoins de trouver le défibrillateur le plus proche et d’appeler les secours en un simple clic.

Le but de cette application est de sauver un maximum de vies en permettant aux témoins d’un arrêt cardiaque de réagir rapidement et efficacement.


Vous pouvez télécharger l’application Reanim via le PlayStore ou sur iTunes Store.


Utilisation du DEA

1. Vérifiez votre sécurité, celle de la victime et des témoins.

2. Si la victime est inconsciente et ne respire pas normalement, envoyez quelqu’un chercher le DEA et appeler les secours.

3. Commencez la RCP (Réanimation cardio-pulmonaire) en suivant les recommandations de la réanimation de base.

4. Dès que le DEA est disponible :

Activez le DEA et fixez les électrodes. Si plus d’un secouriste est présent, poursuivez la RCP pendant la mise en place et l’activation du DEA.

Suivez les instructions vocales/visuelles.

Assurez-vous que personne ne touche la victime pendant l’analyse du DEA.

5a. Si un choc est indiqué :

Assurez-vous que personne ne touche la victime.

Poussez sur le bouton de choc, comme demandé (les DEA totalement automatisés délivrent les chocs automatiquement).

Poursuivez, selon les instructions vocales/visuelles.

5b. Si un choc n’est pas indiqué :

Reprenez immédiatement la RCP, utilisez le rapport de 30 compressions pour 2 ventilations.

Poursuivez, selon les instructions vocales/visuelles.

6. Continuez à suivre les instructions du DEA jusqu’à ce que :

Des secours qualifiés prennent le relais.

La victime reprenne une respiration normale.

Vous soyez épuisé.


Listing et localisation des défibrillateurs


Dans les bâtiments communaux au sens large

> Administration communale (accueil + bureau du conseiller en prévention au 2e étage + service Jeunesse, bâtiment à l’arrière de l’Administration)

> Hall omnisports de Jemeppe (petite + grande salles)

> Nouveau hall omnisports de Jemeppe

> Bibliothèques de Jemeppe et Moustier

> Espace de l‘Homme de Spy

> Service Technique (Onoz)

> Clubs de foot (Moustier, Onoz, Ham-sur-Sambre, Jemeppe, Spy)

> Salles communales (Mornimont, Ham-sur-Sambre, Balâtre, Spy)

> Clubs de tennis de table de Moustier

> Club de tennis de Moustier

> Maison de repos Van Cutsem

> CPAS

> Centre Culturel Gabrielle Bernard


Ailleurs sur le territoire

> D’autres défibrillateurs sont stockés sur le territoire communal. Vous pouvez les retrouver sur des applications disponibles dans le PlayStore: Staying Alive ou Reanim

Comentarios


bottom of page