top of page

Rénovation de la piscine de Moustier : un projet supracommunal

La piscine de Moustier est fermée depuis plus de 10 ans. Que ce soit au niveau de la santé, de la sécurité mais aussi de l’apprentissage de la natation, il est nécessaire de trouver une solution pour rouvrir cette infrastructure.


Cela fait 5 ans que le Collège, avec le Cabinet et l’Administration communale, travaillent sur le projet de réouverture. Plusieurs pistes ont été explorées, malheureusement sans aboutissements possibles suite aux successions de crises (Covid, inflation…).


En décembre 2023, une nouvelle opportunité s’est présentée. En effet, suite à un courrier du Ministre en charge des infrastructures sportives, le Collège a pris connaissance de la possibilité d’obtenir des subsides plus importants pour la rénovation de la piscine si le projet devenait supracommunal. Le taux de subvention passant de 70% à 80% et le plafond subsidiable de 3.000.000€ à 5.000.000€.




Presque 2.000.000€ de subsides en plus pour la rénovation !


C’est grâce à ce changement que la Bourgmestre, Stéphanie Thoron, a entrepri des démarches pour former un partenariat avec les Communes de Fosses et de Floreffe. Concrètement, au lieu d’avoir 2.100.000€ de subsides de la région (70% de 3M*€), nous pourrions en avoir 4.000.000€ (80% de 5M*€) ! 


Ce financement va donc permettre de remettre les cours de natation à l’agenda de nos écoles jemeppoises : un plus pour des centaines d’enfants et parents !


Une convention de partenariat : qu’est-ce que cela signifie ?


Pour respecter les « critères de supracommunalité » afin d’obtenir les subsides majorés, les Communes doivent, au moins, fixer le cadre du partenariat dans une convention. Elle fut adoptée par les Conseils communaux des 3 communes au mois de mai. Ici elle prévoit notamment que : 


  • Jemeppe s’engage à créer une Régie Communale Autonome (RCA) pour rénover et gérer la piscine (cf. encart).

  • Fosses et Floreffe s’engagent à soutenir le projet dans leurs budgets respectifs avec :

    • Une participation symbolique à l’investissement à hauteur de 1€/habitant

    • Une participation dans les frais de gestion afin que les fossois et floreffois puissent payer le même prix que les jemeppois : les communes combleront le différentiel entre les prix « jemeppois » et « externes ».

  • Les écoles du réseau communal des partenaires seront traitées de manière égale aux écoles jemeppoises.

  • Les Communes chargent la future RCA de trouver une solution conjointe pour le transport scolaire. Cela, afin de faciliter l’accès à des activités sportives et culturelles pour les élèves.


Quels changements pour le dossier ?


Vu la possibilité de majoration de la subvention cela permet de donner une nouvelle impulsion au dossier. Grâce à cela, en plus de finir la rénovation du bâtiment nous sollicitons l’aide de la Région pour :


  • Créer une extension permettant d’accueillir une pataugeoire pour les tout-petits : un espace sécurisé et ludique pour faciliter les premiers contacts avec l’eau.

  • Améliorer l’offre de parkings sur le site  

  • Le dossier de recevabilité vient d’être introduit, nous devrions avoir un retour d’ici 2 mois. Une fois le dossier déclaré recevable, la Commune pourra alors déposer son avant-projet qui fixera le montant exact de subsides que la Région donnera (maximum 4.000.000€).


Qu’est-ce qu’une Régie Communale Autonome (RCA) ?


Une Régie Communale Autonome est l’émanation directe de la Commune, mais elle dispose d’une personnalité juridique propre, distincte de celle de la commune (« autonome »). Elle est mise sur pied sur décision du Conseil communal. Cette RCA sera gérée par un conseil d'administration (les administrateurs sont des membres du Conseil communal) et un bureau exécutif.


Avec le partenariat, Fosses et Floreffe, disposeront chacun d’un membre au C.A. qui sera observateur au sein du bureau exécutif.

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page