top of page

Un budget 2024 marqué par la continuité et la rénovation des bâtiments

Pour rappel les budgets communaux se réalisent en 2 parties « services » : « l’ordinaire » lié à la gestion courante et « l’extraordinaire » relatif aux investissements. Au niveau de l’ordinaire le budget présente un boni à l’exercice propre de 580.229,03€ avec 23,694 millions € de dépenses.


Comment s’articulent les dépenses ordinaires ?


Les principales dépenses sont pour le personnel (9,679 M*€, 41%) et les dépenses de « transfert » (10,383M*€) : il s’agit principalement des dotations communales pour le CPAS, la police, les pompiers, le BEP pour la gestion des déchets, etc.


À l’instar de toutes les communes, nous avons subi une explosion des dépenses de personnel en 2022 et 2023 suite aux multiples indexations de salaires. Malgré 2 index prévus cette année, ces dépenses ont pu être stabilisées. Enfin, le travail effectué sur les dépenses de fonctionnement a porté ses fruits car elles sont restées stables malgré les multiples augmentations de prix (énergies, etc.) : il restera pour les prochaines années à continuer sur la lancée afin de tendre vers un budget « vérité » et que les projections correspondent mieux à la réalité des comptes.


Quels investissements prévus en 2024 ?


Ce sont 9.970.000€ de projets qui sont inscrits au budget de cette année. Et à l’image de cette législature, la priorité est encore à la restauration du patrimoine communal. Et oui, ce sont encore plus des ¾ du budget (77,08%) qui sont alloués à la restauration, la construction, l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments communaux : rénovation énergétique de l’Administration (1,1M*€ de subsides), nouvelle crèche de Jemeppe (1,2M*€ de subsides), rénovation de la salle Albert (+/- 750.000€ de subsides) ; finalisation des travaux du hall omnisport, service technique, Ehos, rénovation du REFC Moustier, Piscine, bibliothèque, etc.

Les 22% restant sont principalement alloués aux restaurations de voiries : ce sont plus de 5.000.000€ qui ont été investis à cet effet au cours de la législature.



Comments


bottom of page